fermer la fenetre
Ebook

« Nos jeunes aiment le luxe, ont de mauvaises manières, se moquent de l’autorité et n’ont aucun respect pour l’âge » Socrate


Complétez ce formulaire et recevez gratuitement :

  • Votre eBook "A quoi reconnaît-on la génération Y ?". Sachez comment mieux communiquer avec cette génération connectée !
  • Le test exclusif en 20 questions "Pensez-vous comme la génération Y?". Découvrez de quelle génération vous êtes le plus proche : baby-boomers, X ou Y.
  • Un email dès qu'un nouvel article est publié



Votre email est en sécurité. ll ne sera utilisé que pour la correspondance avec 3H Coaching.

Comment repérer un manipulateur en un clin d’oeil ?

Comment repérer un manipulateur en un clin d’oeil ?

Voilà une question que vous vous posez peut-être : comment puis-je reconnaître un manipulateur ?

Vous avez certainement déjà côtoyé une personne qui manipulait pour arriver à ses fins. Il se peut même que vous en ayez été la victime.

Vous êtes-vous posé la question de savoir si vous-même, vous manipulez les autres afin d’obtenir un bénéfice ?

Je ne vous jette pas la pierre, car je reconnais moi-même que je peux être un manipulateur. Surtout lorsque je suis en mauvaise situation, ou sous stress. Il se peut alors que j’active des principes de manipulation.

Le tout est d’en être conscient, afin de pouvoir s’ajuster.

Nous allons voir ensemble ce qui permet de repérer un manipulateur. Mais avant cela, posons le cadre en définissant la manipulation.

Comment définir une manipulation ?

Je parle ici de la manipulation mentale. En regardant Wikipedia, on obtient une définition complète :

La manipulation mentale désigne l’ensemble des tentatives obscures ou occultes de fausser ou orienter la perception de la réalité d’un interlocuteur. Cela s’obtient en usant d’un rapport de pouvoir, de séduction, de suggestion, de persuasion de soumission non volontaire ou consentie.

La définition est un peu longue.

Je dirai pour ma part que la manipulation est la pratique visant à influencer la volonté où le libre arbitre d’autrui.

J’ai pendant très longtemps eu un problème avec la manipulation en me répétant « La manipulation, c’est le mal ! »

J’ai évacué cette corrélation à partir du moment où j’ai compris que la manipulation n’a rien de mal si elle est faite dans un objectif positif.

C’est l’objectif recherché de la manipulation qui détermine la dangerosité de la manipulation.

Les 3 types de manipulation

  1. La manipulation positive

    Elle part d’une bonne intention. Elle peut être utile et agréable. On est dans une position gagnant-gagnant.

    Exemple : le thérapeute qui utilise des techniques de manipulation psychiques pour aider le patient à guérir de ses blessures psychologiques.

  2. La manipulation égocentrique

    Souvent inconscient, le manipulateur fait tourner le monde autour de ses propres intérêts, sans se soucier des conséquences pour les autres. Il aime le pouvoir pour avoir le contrôle. Il se prend pour le nombril du monde. Il est rusé, fourbe, débrouillard et beau parleur.

    Il n’est ni méchant, ni mauvais, c’est avant tout un opportuniste.

    Peut-être connaissez-vous quelqu’un dans votre entourage, correspondant à ce profil ?

  3. La manipulation malveillante

    Un manipulateur peut avoir une intention malveillante

    Un manipulateur peut avoir une intention malveillante

    L’intention est ici malveillante et perverse, à caractère paranoïaque, et vise un objectif destructeur et nuisible pour les victimes.

    Ce type de manipulateur est sournois et conscient de la machination qu’il met en place. Il aime diminuer les autres. Il prêche le mensonge pour désinformer et calomnier. Il pousse les autres à agir pour lui. Il divise pour mieux régner.

    D’attitude lâche, il est méfiant. Il pratique le harcèlement moral, sait tout et connaît tout. Il terrorise les gens et a des comportements tyranniques.

    Il semble inattaquable, se prétend juste et honnête, en agissant pour les bonnes causes. Il se fond souvent dans la masse, et ne se fait pas remarquer. Le manipulateur possède une redoutable aptitude à dissimuler.

    Ce type de manipulation est la plus dangereuse.

    Si vous êtes face à un individu de la sorte, un seul mot : fuyez !

Les dégâts d’une manipulation mal intentionnée

Quand vous vous faites manipuler, et que le manipulateur poursuit des intérêts personnels, les conséquences peuvent être multiples pour vous :

La manipulation peut avoir des impacts négatifs sur l'estime de soi

La manipulation peut avoir des impacts négatifs sur l’estime de soi

  • Manque croissant de confiance en soi
  • Conflits persistants avec le manipulateur
  • Sentiment d’infériorité en présence du manipulateur
  • Sentiment de culpabilité
  • Sentiment d’être incompétent
  • Pertes de repères
  • Tendance à la rumination mentale des échanges avec le manipulateur
  • Coincé par une double contrainte : si je fais A, ça ne va pas. Si je ne fais pas A, ça ne va toujours pas. Je suis coincé.
  • Besoins dénigrés
  • Problèmes de sommeil avec insomnie et rumination
  • Stress et anxiété continus au contact du manipulateur

La liste n’est pas exhaustive et les dégâts que peut faire le manipulateur sur son entourage peuvent s’avérer dramatiques.

Il est alors important de disposer d’une grille de lecture pour repérer les comportements du manipulateur.

La grille SALMEC pour repérer un manipulateur

Voici une grille de lecture simple pour repérer un manipulateur :

  1. S pour SUJETS

    Le manipulateur saute d’un sujet à l’autre pour éviter le sujet principal

  2. A pour ATTRIBUER

    Le manipulateur colle une étiquette à l’autre : « Toi qui es…, moi qui suis… », « Tu dis ça parce que tu es… »

  3. L pour LIRE dans les pensées

    Le manipulateur prétend savoir ce que l’autre pense : « Je sais bien ce que tu es train de penser… »

  4. M pour MENACER

    Le manipulateur menace l’autre : « Si tu fais ça, je vais… », « T’as intérêt à ce que ça marche, sinon… »

  5. E pour EXCITATION

    Le manipulateur montre plus d’enthousiasme et d’excitation que d’efficacité. Et il trouve finalement une bonne raison de ne pas accepter l’offre de l’autre : « Ah oui, et aussi on pourrait faire ça, et ça, et… », « Oui mais » à répétition.

  6. C pour COINCER à 100%

    Le manipulateur coince l’autre en lui demandant s’il est sûr à 100% de la solution. Ou il lui dit que sa solution ne peut fonctionner à tous les coups.

Auto-coaching et actions

  • Regardez, en toute humilité, si vous vous reconnaissez dans les comportements de la grille SALMEC. Soyez honnête avec vous ! Nous avons tous déjà manipulé et je ne vous croirais pas si vous me disiez le contraire !
    Prendre conscience de ses comportements est le premier pas vers leur changement.

 

Une fois le manipulateur repéré, encore faut-il savoir réagir en face de lui ! Continuez la lecture en découvrant comment déjouer un manipulateur grâce à la technique de l’édredon.

Termes recherchés par les internautes :

  • manipulateur
  • comment reconnaitre un manipulateur
  • reconnaitre un manipulateur
  • la grille SALMEC
  • comment connaître quelqun méchant
  • manipulateur beau parleur
  • comment savoir si on est manipulé
  • comment reconnaitre personne sournoise
  • le manipulateur
  • ma soeur me fait comprendre qu elle est superieure a moi

A propos de l'Auteur

Rémi Renouleau est Créateur de Cohésion Intergénérationnelle en Entreprise. Coach professionnel, conférencier et formateur, il aide les managers et leurs équipes à dépasser les préjugés sur les générations, et ainsi créer une synergie intergénérationnelle propice à une ambiance productive. Il accompagne la mise en place des contrats de génération permettant la transmission des savoirs entre les seniors et les jeunes. Il accompagne également à titre personnel les particuliers pour une vie épanouie. Contactez-le

31 Commentaires

  1. Merci pour cet article qui présente les différents types et dangers de la manipulation mal intentionnée.

    Mieux vaut être informé pour reconnaître un maniuplateur nocif rapidement quand on en croise un.

    L’intuition peut être un excellent outil face à un manipulateur.

    J’ai cotoyé une personne comme cela et ce qui ne trompait pas c’était la sensation que je ressentais après avoir passé du temps avec cette personne.

    Je me sentais pas très bien, un peu dévalué tout en ayant été flatté par moment…J’ai trop longtemps ignoré ce ressenti et lorsque j’ai eu des preuves clairs du fonctionnement de la personne je l’ai coupé de mon entourage.

    Cela a pris 3 ans…comme quoi l’intuition est beaucoup plus rapide que cela !

    Cédric

    • Merci Cédric pour le partage de ton expérience.

      Avoir vécu une expérience avec un manipulateur aide beaucoup à s’en prémunir.

      Rémi

      • nat* dit :

        comment faire?j’ai subi les pires des insultes,chantages etc… stop
        première défence: attaque!!!!
        c’est une guerre sans fin! je croyais finir sur un sujet,mais trois voir plus de

        sujets à engueulades arrivent ensuite!!!

        • Je sens beaucoup de colère et de souffrance dans votre message.

          Parfois quand une relation avec une personne est toxique, il faut savoir la couper, pour arrêter de souffrir.

          Je vous invite vivement à chercher le soutien d’un professionnel de l’accompagnement : thérapeute ou coach.

          Il pourra vous aiguiller et vous aider à sortir de votre cercle infernal.

  2. myriam warnier dit :

    Je viens d’avoir la confirmation que le père, et la 2è épouse, de mes 3 fils étaient manipulateurs. Ceux-ci semblent avoir pris le relais depuis la mort très brutale de leur père en 2011. Accusations, insultes, manque de respect flagrant, défense et protection à outrance de leur belle-mère. L’aîné ne veut même plus me parler. Et d’autre part, il y a des sujets qu’ils m’interdisent d’aborder. Avec chantage aux petits-enfants. Jusqu’à présent, j’étais seule à encaisser ce genre d’attitudes, mais ma fille, leur soeur qui vit au Canada , est une cible aussi depuis quelques mois, à tel point qu’elle se dit « brisée ».
    Prendre de la distance avec ses propres enfants, c plus facile à dire qu’à faire. Voire fuir en cas de pervers narcissique.
    J’ai pris rv avec une psychologue spécialisée ds ce domaine. Mais j’ai tellement de mal à imaginer et tellement peur qu’un de mes enfants soit aussi manipulateur. Je ne les reconnais plus, surtout mon plus jeune fils qui a (avait ?) une grande complicité avec sa soeur. Et après ? pour leurs enfants à eux ?
    Excusez-moi d’être si longue. Sûrement que la psy va m’aider mais si vous pouviez juste me donner votre réaction, cela tourne tellement dans ma tête que je n’arrive plus à dormir.
    Merci de votre attention.

    • Myriam,
      Je sens que vous vivez un moment difficile avec ces manipulateurs dans votre famille. C’est une situation très délicate.
      Si j’avais une suggestion à vous donner, c’est de limiter vos échanges avec vos enfants à propos de ce sujet pour le moment, pour vous préserver, en attendant de rencontrer cette psychologue spécialisée. Celui-ci vous aiguillera sur la marche à suivre.
      Je vous félicite d’ailleurs pour votre geste d’aller demander du soutien auprès d’un professionnel. Car dans ce genre de situation, on souffre bien plus quand on se sent seul. Là vous serez accompagnée.
      Courage !
      Rémi

  3. annie dit :

    tres interessant car jai une amie qui me casse les oreilles et elle envieuse e jalouse me devalorise devant les autres sans que je le sache

  4. Aicha dit :

    Bonjour,

    Article très intéressant, merci pour le partage.

    Cet article m’a ouvert les yeux, j’ai découvert malheureusement que mon supérieur hiérarchique est l’un des gourou de la manipulation! tout est calculé chez lui, il s’en fou complètement du travail, il s’en fou de ma performance, de l’organisation du travail…, il aime manipuler tous sans exception: moi, mon équipe, les autres départements et même le grand directeur!, … bref son job c’est de créer la zizanie, de s’approcher des décideurs et de bien se positionner pour se montrer comme le sauveur!! le pire c’est qu’il peut faire tout pour arriver à ses fins, il peut aller jusqu’au licenciement des gens « fabrication des faits… »

  5. Aicha dit :

    Bonjour Rémi,
    C’est grâce à vos articles que j’ai pu le repérer et même le déjouer sur quelques niveaux, mais le problème c’est que j’ai perdu l’envie de travail, je suis une personne qui aime l’organisation du travail, je me réfère fréquemment aux bonnes pratique de chaque domaine, je fais un bon travail … et mon supérieur s’approprie toujours mes réalisations, il n’hésite pas à dire devant les directeurs que j’ai fait ça et ça et ça… alors qu’en vérité il ne l’a pas fait, c’est moi qui a fait, c’est même plus que ça, c’est moi qui lui a proposé ça et c’est moi qui l’a fait et c’est encore plus, j’ai plus de visibilité sur notre direction que lui !
    Comme plan d’action, je ne sais pas si c’est la meilleure approche ou pas, à vous de m’éclaircir… j’ai commencé à travailler en best effort!, j’ai cessé de proposer des améliorations, d’innover… ça me dérange ce plan d’action (je n’avance pas dans ma carrière), mais je n’ai pas le choix, je ne veux plus qu’il m’exploite sachant que son unique objectif n’est pas un travail organisé, n’est le rendement… mais faire des relations avec les directeurs: EMEA, North America….

    Merci pour vos conseils précieux.

    • Bonjour Aicha,

      La situation que vous décrivez avec votre chef doit être difficile à vivre au quotidien, lui qui s’approprie votre travail. Je comprends votre désarroi.

      Si la situation devient insupportable, il faudra peut-être le confronter. C’est-à-dire lui dire vraiment ce qui se passe pour vous et que cela ne vous convient pas.

      Vous pouvez utiliser alors les principes de la communication non-violente en 4 étapes :
      1. Explicitez le fait, le contexte, l’événement. Ex : « Je vous ai rendu mon travail, et vous avez dit en réunion que c’est vous qui l’aviez fait »
      2. Comment vous l’avez vécu, autrement dit l’émotion que cela a déclenché chez vous. « Quand vous faîtes cela, je me sens …., cela me fait … »
      3. Exprimez votre besoin « J’ai besoin d’un peu plus de considération … »
      4. Dites votre demande concrète à l’interlocuteur « Je vous demande de me citer en séance comme auteur du travail »

      Le procédé va certainement le surprendre et peut-être le fera réagir. Dans le cas contraire, je vous conseille la fuite car vous allez vous dévaloriser, perdre confiance en vous et déprimer. Le cercle infernal qui va vous mener au fond du trou. Solution : demander de changer de chef, de service, voire tout bonnement quitter l’entreprise pour vous préserver…

      Un autre champ d’exploration est vous-même. Voici quelques questions, peut-être dérangeantes, qui vous aideront à réfléchir : Qu’est-ce qui fait que vous vous êtes retrouvé dans cette situation ? Quelle est la partie de vous-même qui amène l’autre à se comporter en manipulateur ? Qu’avez-vous besoin de faire évoluer chez vous pour poser vos limites face à de telles personnes ?

      Bon courage pour la suite,

      Rémi

  6. Juju M dit :

    Je viens de lire votre article bien renseigné et viens de m’apercevoir que je viens tout juste d’entammer une relation de 3 ans avec une manipulatrice de grande échelle. Votre article me le confirme, merci.

    La parano est souvent là mais le ressenti est vrai.
    Ma copine se servait de ses amis, sa famille pour me faire tourner en bourique paranoïaque.
    Mon instinct m’a arrêté, j’ai demandé pardon et aide à ma famille et mes amis que j’ai laisser tomber, qui m’ont aider et aimer (contrairement à ce que racontais mon ex)
    Ce vrai amour me donne le courage de me battre tous les jours contre le ressenti d’etre incompris, la culpabilité et le manque d’estime de soi.
    Je suis fier de savoir que ma seule faute était de trop l’aimer, car j’ai appris à ne l’offrir qu’à la personne qui le mérite.

    Mon avis, confrontez votre manipulateur jusqu’à ce qu’il s’énerve, jouez l’imbécile qui ne comprend pas, cela va beaucoup révéler sur celui ci et pourra vous donner quelques conclusions à en tirer.

  7. starwing dit :

    le plus dur dans ce genre de situations, que ce soit en face à face ou à distance, c’est d’arriver à faire abstraction de ses émotions…ne pas se laisser aveugler par les sentiments et la culpabilité, car c’est le terrain de jeu des manipulateurs et en loccurence manipulatrices.

    Je fréquente quelqu’un depuis peu mais j’ai peu mesurer à quel point ce genre de personnalité peut faire mal. Mon instinct me faire redouter le pire sur ce qui m’attends…ce n’est pas chose aisée même quand on (se croit) est expérimenté.

    maintenant la prochaine étape c’est d’aller consulter un hypnothérapeute et un sophrologue…ça m’apprendra à baisser la garde

    Bon courage à tous et à toutes et merci pour votre article

    • Merci starwing pour le partage de votre expérience.

      Aller consulter un professionnel de l’accompagnement est une bonne démarche. Je vous félicite. Il vous aidera à comprendre ce qui se joue pour vous.

  8. stéphane dit :

    j’ai engagé une procédure de divorce avec ma femme (manipulatrice perverse narcissique), j’ai coupé les ponts en prenant de la hauteur et en démontrant dans mail par a+b qu’elle avait une pathologie.

    je lui ai fait comprendre que je me reconstruirai et qu’elle vivait dans les ténèbres et que si je ne lui refuserais pas mon aide, le divorce était inéluctable.

    Je pense avoir pris de la hauteur et surtout, je n’ai jamais répondu aux menaces, insultes et provocation. C’est pas facile à faire mais la distance aide face à ce genre de personne sinon ils nous poussent à la faute.

  9. Robert dit :

    Les dégâts d’une manipulation mal intentionnée

    Comme d’habitude, c’est à dire par hasard et après une longue recherche que je tombe sur ce site web.
    J’interviens pour confirmer les désirs et les plans machiavéliques du manipulateur mal intentionné : j’ai travaillé aux cotés de cet être infâme et inhumain, un intendant qui, même parti en retraite a continué de me pourrir la vie. Bien sûr, il eut été préférable de quitter mon établissement et demander une mutation… Mais mon épouse n’aurait pas pu me suivre. Je suis donc resté là, à subir. Je confirme les dégâts causés par ce malade qui prétend être du bon coté de la barrière et joue sur la culpabilité etc.
    Ce sont des gens qu’il faut évidemment fuir, mais il est évident qu’ils continueront et que la meilleure méthode restant de les détecter, les contrer et, car cela ne suffira pas, il est indispensable de les empêcher de nuire à autrui. De même, après la fuite il y a la reconstruction : les dégâts mentaux sont considérables, j’en sais quelque chose et si je n’avais pas eu un mental aussi fort, je ne serais pas là à vous parler aujourd’hui.
    Comme je le disais, cet individu a continuer une fois parti en retraite à jouer de son influence pour me faire partir de mon poste : son successeur a suivi ses conseils et il est plus facile de dire que Mr X a des problèmes avec la hiérarchie, la preuve son problème continue même après un changement de direction.
    Bref, le dossier va à présent partir en justice.
    Le dernier conseil que je donnerais à toute personne victime de type de manipulateur, c’est de noter, écrivez tous ce qui se passe au quotidien. Premièrement, cela crée un « vomissement » qui permet d’extérioriser ce que vous subissez, même si ce n’est pas curatif. Ensuite, cela vous aidera en tant que preuves pour la suite du dossier si suite il y a.
    Bon courage. Et rappelez-vous que le degré de machiavélisme de ces individus ne peut être gradué et évalué : ils sont capables de tout pour parvenir à leur fin et surtout en toute impunité et dans l’ombre qui plus est.
    Merci pour ce site et ces conseils avisés…..moi, j’aurais dû fuir….

    • Merci Robert d’avoir pris le temps de partager votre expérience.

      Juste un commentaire de ma part : le manipulateur nous fait parfois tellement souffrir qu’il est tentant de le qualifier d’infâme et d’inhumain. En réalité c’est un humain qui souffre tellement à l’intérieur de lui-même qu’il a besoin d’extérioriser sa souffrance en manipulant les autres. Il passe ainsi du côté obscur de la force… En réalité, c’est un être profondément malheureux. Cela n’excuse en rien ce qu’il fait, mais cela donne un éclairage sur le pourquoi.

  10. Delta Pi dit :

    Bonjour Rémi,

    Excellent article qui m’a permis d’y voir plus clair sur mon environnement professionnel et sur moi même… Parce que oui, finalement vous avez raison, on est tous un peu manipulateur et j’en ai pris conscience avec votre article… J’ai l’impression que c’est une sorte de système de défense pour moi quand je suis en mauvaise posture, mais je vous rassure je ne suis pas un champion de la manipulation car j’en ai croisé et en croise encore des biens plus doués que moi…

    Je travaille dans l’informatique dans une société de service comme 90% des informaticiens dans ce pays et je voulais savoir si les commerciaux / manageurs de ses sociétés de service sont formés à l’art de la manipulation afin de justifier le fait qu’on ne mérite pas une augmentation de salaire et ainsi préserver leurs marges faites sur notre travail???

    Heureusement pour moi qui était auparavant un peu naïf et peu sur de moi, j’ai acquis assez de confiance en moi au fil de mes expériences (positive ou négative) et grâce au soutien de mes proches (c’est très important d’avoir un soutien dans ce genre de situation pour ne pas oublier ce que l’on vaut réellement). Cela a pris un certain temps mais aujourd’hui c’est devenu instinctif, je suis capable de savoir instinctivement avec quelle personne je peux discuter ou avec quelle personne il vaudra mieux en dire le moins possible afin d’éviter une possible manipulation. Les manipulateurs dans le milieu professionnels peuvent aller très loin, vous isoler de vos autres collaborateurs et vous poussez à la faute pour vous conduire au licenciement pour faute grave, sans indemnités. Il faut savoir que le harcèlement moral est très difficile à prouver surtout si il n’y a pas de traces (mails, compte rendu réaliste d’entretien, etc.) sachant qu’un enregistrement audio n’est pas une preuve recevable en cas de litige. Vous voyez, je me suis bien renseigné, les manipulateurs en milieu professionnel nous poussent tout doucement vers la paranoïa si on ne fait pas attention.

    Les sociétés de services en ingénierie informatique doivent avoir la plus grandes concentration de manipulateurs afin de garantir un certain bénéfice. Et malheureusement une grande majorité de la population d’ingénieur informaticien, qu’ils soient débutant fraichement sorti de l’école ou geeks très bon techniquement mais un peu introverti sont des proies faciles pour ce genre de société ou la manipulation mentale est monnaie courante et peu parfois faire des ravages (licenciement abusif, burn out, perte de confiance en soi, etc.).

    Donc mon autre question, dont la réponse pourrait en intéresser plus d’un je pense, en milieu professionnel une fois que l’on a identifié le manipulateur, comment peut-on prouver juridiquement que ce dernier nous a harcelé moralement???

    Merci encore pour votre article que je vais partager autour de moi et merci d’avance pour vos réponses.

    • Merci Delta Pi d’avoir partagé votre expérience spécifique au monde professionnel de l’informatique.
      Et je vous félicite de votre sincérité quant au fait qu’il vous arrive parfois d’être aussi manipulateur. C’est toujours plus facile de le voir chez les autres et bien moins évident de se l’avouer à soi-même.

      Quant à votre question, avant d’engager une quelconque action juridique, je vous invite à utiliser le dialogue. Pour cela mettez en pratique la communication non violente que j’ai décrite dans un commentaire précédent. Si cela n’aboutit pas, pensez aussi à la solution de sortir du système malsain pour vous préserver. Car il est très difficile de changer un système entier, cela demande une énergie considérable. Parfois la solution de sortir du système et d’aller dans un autre ou de créer son propre système (se lancer en tant qu’entrepreneur par exemple) est bien plus salvateur.

      Belle journée à vous.

  11. Emilie34 dit :

    Bonjours. Je m’appelle Émilie j ai 22ans, je suis avec un homme de 30ans.
    Je suis tomber sur ce site par hasard. J ai besoin d’aide je suis perdu. J’ai l’impression qu’il me manipule et qu’il joue avec mes sentiments. Il est pas clair. Sa fait une semaine qu’il veut me quitter, mais il me rappelle, on se voit, il me fait des câlins et il me dit qu’il est perdu. Hier on a discuter il m’avoue avoir eu des vue sur une collègue de travail. Je sais plus quoi penser.. J ajoute qu’il est jaloux possessif et paranoïaque. Il me fait des crises. Il me dit que c’est moi le problèmes, que je doit changer.. Je viens de l avoir au téléphone, il la il me dit que c’est vraiment finit, que si je l aimer vraiment je me serais remise en questions, mais je me remet tout le temps en questions. Je travail sur moi même, je culpabilise tout le temps. Pour lui c est moi le problème. Il y a deux jours il me disait qu’il était bien avec moi dans mes bras, il était tout gentil je ne comprend plus rien, je suis perdu j ai vraiment…. besoin d’aide…
    Je ne sais pas si il m aime vraiment et sa me bousille. Je ne sais pas si il me manipule ou si il est vraiment sincère. Aider moi

    • Bonjour Emilie,
      Ce que vous vivez doit être difficile et vous prendre une énergie considérable ! Je ressens votre désarroi.
      Avec les éléments que vous me donnez, je ressens une relation pas du tout saine entre vous 2. Par exemple, le sentiment de culpabilisation est presque toujours amené par une personne tierce. Et la jalousie est un poison à forte dose pour le couple.
      S’il n’arrive pas à se positionner, peut-être que c’est à VOUS de vous positionner. Au risque de casser votre relation. Car l’amour vaut d’être vécu quand il y a respect de la personne et conscience de ses propres besoins et des besoins de l’autre. Sinon c’est de l’amour toxique. Et celui-là, il est nécessaire de le stopper pour éviter de souffrir.
      Si vous vous ressentez dans l’incapacité d’agir, je vous recommande vivement de demander l’aide d’un spécialiste de l’accompagnement, de type psychothérapeute. Cette personne saura vous écouter et vous sortir de cette spirale.
      Bon courage !

  12. ligacy2 dit :

    Bonsoir,
    Merci pour cet article que j ai lu avec attention. C est en regardant une video sur la manipulation que je me suis interrogé. Pas sur mon entourage, mais sur moi même. Et ce que je lis depuis deux jours sur le sujet m inquiète sur mon comportement, et pourrait expliquer les difficultés que j ai rencontré tout au long de ma vie. Je dois avouer que cette decouverte m a choqué. Je n ai pas l impression d agir consciemment.
    Ma question est surtout de savoir comment traiter ce comportement, qui doit on consulter?
    Merci d avance

    • Bonsoir,
      Je tiens à honorer votre sincérité. Ce n’est pas évident de reconnaître que l’on manipule. Bravo également pour demander de l’aide. Ainsi vous faites déjà un premier pas vers le changement de votre comportement.
      3 éléments à vous dire :
      - Quand vous manipulez les autres, vous vous manipulez également involontairement. Car personne au fond de lui ne souhaite manipuler. C’est un comportement de défense face à un danger que l’on projette sur l’autre,
      - Si vous pensez manipuler, c’est que vous avez appris ce comportement de quelqu’un. Vous ne l’inventez pas ! Vous avez été vous-même manipulé dans votre enfance par vos référents de l’autorité : vos parents, des membres de votre famille ou vos éducateurs.
      - Consulter est une excellente initiative. Cela permettra de mettre des mots et d’amorcer concrètement le changement. Le type de professionnel à aller voir est un psychothérapeute ou psychologue.
      Bon courage dans votre démarche.
      Rémi

  13. Anonyme dit :

    Bonsoir,
    Pour ma part, ce n’est pas réellement moi la victime même si je souffre beaucoup…
    Ma mère s’est remariée avec un homme en 2009. Ils se côtoyaient depuis quelques mois seulement ( c’était déjà bizarre de se marier si vite, mais bon moi j’étais pas là pour dire quelque chose là dessus, si ma mère avait accepté, je lui faisait confiance ) A cette époque, j’avais 15 ans. Au début il était très beau parleur, aussi bien avec ma mère qu’avec moi ( La relation que j’avais avec mon père s’est mal terminée et il en profitait pour nous faire croire que lui il n’était pas comme ça ect ect… ).
    Enfin bref, au début rien ne laissait entrevoir que quelque chose n’allait pas chez lui. C’est seulement après le mariage qu’il a commencé, et commencé en beauté puisqu’il avait énormément de dettes et que c’est ma mère qui a été obligée de tout payer, puisqu’ils étaient mariés et les huissiers venaient prendre NOS affaires sinon… C’est là qu’elle a perdu BEAUCOUP beaucoup d’argent. Pour avoir seulement l’ombre d’un merci… ( et ça c’est que le début, je vous épargne tous les autres caprices plus récents… )
    Ce qui a c’est que ma mère a toujours été trop gentille.. ça se voit tout de suite qu’elle est comme ça, elle veut faire plaisir aux autres plutôt qu’à soit même sauf qu’au final elle en souffre.
    Aujourd’hui il est vraiment horrible, il fait des menaces tout le temps, il ne sait pas parler sans crier, on ne peut pas avoir une conversation avec lui mais c’est aujourd’hui que j’ai réellement réalisé que c’était un manipulateur, car on a OSÉ lui répondre. C’est là que le masque est tombé, il n’admet même pas tout l’argent que ma mère lui a donner, et que sans elle il aurait eu beaucoup de soucis. Pour lui, c’est nous qui lui devons tout et lui est parfait. Il l’a carrément dit ( j’ai réussi à le pousser à dire ce qu’il pensait et on avait vraiment l’impression d’être devant un fou ). Ca se voyait qu’il était mécontent que j’ai osé lui répondre et lui dire tout ça, comme si il était embêté car quelqu’un lui tenait tête et que ça compromettait son « règne ». A la fin il se bloquait complètement, on était face à un MUR. Il riait à des propos qui étaient tout sauf drôles, enfin bref.
    Je ne peux pas me faire à l’idée de laisser ma mère continuer sa vie avec un type pareil, et elle non plus. On culpabilise toutes les deux, elle parce qu’elle est si gentille et elle aimerait pouvoir le raisonner, puis elle a pas eu beaucoup de chance dans la vie et elle espère elle espère… Et moi parce que je commence à avoir l’âge de quitter bientôt la maison, j’ai un copain chez qui je vais souvent, et j’ai peur d’y aller pour laisser ma mère seule avec ce type…
    Je suis plus apte à prendre du recul vu que ce n’est pas moi qui suis dans une relation pareille avec lui, je lui en parle et ma mère commence à comprendre qu’elle est face à une personne mal intentionnée et qui ne pense qu’à elle ( au début quand je lui en parlait, elle veut tellement que tout aille bien qu’elle avait carrément « effacé » de sa mémoire des choses qu’il avait dites..)
    Donc voilà, elle aimerait pouvoir partir, fuir ce type égoïste et narcissique mais on ne sait pas comment s’en sortir, question d’argent, de boulot… de situation. J’espère vraiment qu’on va pouvoir s’en débarrasser et surtout que ma mère s’en sortira, j’aimerais tellement la voir heureuse après tout ce qu’on a traversé. Je suis déjà contente qu’elle s’en rende compte, je me dis que c’était déjà un pas, je lui ai montré quelques sites et elle en a des frissons quand elle lit les descriptions des manipulateur tellement elle reconnait son mari. Elle commence à comprendre que ce n’est pas de sa faute, et ça c’est très bien car son estime de soit à totalement chuté depuis qu’elle est mariée avec lui…
    Le truc c’est que là financièrement on est bloquées, on ne peut pas partir car on aurait pas les moyens. C’est un cercle infernal, on est comme dans un piège qui se referme plus de jours en jours.
    J’espère qu’un jour elle pourra être heureuse, je serais là pour elle mais je ne sais pas si ce sera suffisant…
    J’aimerais vraiment l’aidée mais je ne sais pas comment.

    Désolée pour le long texte, c’est la première fois que j’en parle.

    • Merci d’avoir eu le courage de témoigner de votre histoire difficile.
      Vous êtes face vraisemblablement à un vrai manipulateur. Ne restez pas seule face à cette situation. Je recommande à votre mère de faire appel à des associations de soutien, et d’aller voir un thérapeute spécialisé dans les manipulations.
      Bon courage et gardez espoir !
      Rémi

  14. Lalie dit :

    Bonjour,

    Merci pour votre art il que je découvre.

    Il y a juste un point avec lequel je ne suis pas d’accord avec vous.

    Lorsque vous parlez des manipulateurs malveillants, vous écrivez qu’ils sont conscients d’être ainsi.

    Or c’est tout le contraire et c’est là le plus dur à intégrer et réaliser. Ils n’ont aucune conscience de leur état puisque c’est une normalité pour eux qui vient généralement de leur enfance qui n’a pas été rose. Ils n’ont pas la même façon de voir les choses que nous, d’où le fait que ce soit une réelle pathologie à mon sens.

    Merci en tout cas pour ces articles enrichissants.

    Belle journée à vous

    • Merci Lalie pour votre message.

      Pour moi la manipulation n’est pas une pathologie. C’est juste un comportement de survie développé face à une souffrance de l’enfance. Comme vous en faites allusion, c’est parce qu’en effet une personne a souffert de manipulation dans son enfance qu’elle va manipuler à son tour pour éviter d’être en contact de nouveau avec cette souffrance.

      Je crois personnellement que tout manipulateur malveillant sait au fond de lui que ce qu’il fait est mauvais. Il est conscient de cela. Mais comme il ne sait pas faire autrement, il continue à manipuler et cela en devient une normalité. Au grand dam des autres qui subissent.

      Lors de travail thérapeutique, j’ai vu des manipulateurs experts craquer et fondre en larmes. Ce qu’ils voulaient juste, c’est d’être aimé et considéré par les autres. Leurs manipulations n’étaient qu’une stratégie pour éviter de souffrir du rejet ou du désamour de l’autre. A partir du moment où ils ont vécu l’expérience qu’il pouvait être aimé juste en étant authentique et vrai (sans manipuler), leur attitude a radicalement changé.

  15. mijuta dit :

    Je tenais à réagir sur la partie « Les dégâts d’une manipulation mal intentionnée »

    Ces symptômes peuvent également en grande partie être la cause d’un manque de confiance en soi qu’on a de nature, additionné du fait de ne pas savoir vers quelles études ou quel métier se diriger, et dans ce cas, la grande majorité de ces symptômes sont présents.

    La personne se dévalorise donc elle même, et pourrait donc penser que son conjoint est un manipulateur dangereux en lisant cet article, alors que non.

Laisser un commentaire





Print