Comment avoir de l’autorité avec la génération Y ?

Comment avoir de l’autorité avec la génération Y ?

Manager les digital natives de la génération Y, souvent des jeunes, peut s’avérer bousculant. Peu de managers me contrediront.

Peut-être que certaines de ces réflexions vous viennent à l’esprit, quand on vous parle de la génération Y à manager :

« Il faut que je m’y prenne à plusieurs fois pour qu’ils fassent ce que je leur demande »

« Ils demandent souvent pourquoi » « Il est difficile de leur faire respecter l’autorité hiérarchique »

« J’ai toujours besoin de gagner mon autorité quand j’ai à faire avec la génération Y »

Dans le cadre de la gestion de votre équipe, et pour garder votre autorité sur les membres de la génération Y, ce serait idéal si vous pouviez appliquer les mêmes recettes qu’avec les générations précédentes. Or, cela ne marche pas tout le temps !

Il va falloir adopter de nouveaux comportements pour gagner l’autorité sur la génération Y. Oui, mais lesquels ? C’est ce que nous allons voir dans cet article…

Mais auparavant, tordons le cou à certaines croyances.

Croyance fausse n°1 : la génération Y est allergique à l’autorité

Les jeunes de la génération Y peuvent très bien suivre un leader ou un ordre. En réalité c’est leur rapport à l’autorité qui a changé. Ce ne sont plus les galons qui indiquent que le chef a de l’autorité.Et ce n’est pas parce que c’est le chef, que les jeunes vont le respecter.

La génération Y n’aime pas la hiérarchie pour la hiérarchie. L’autorité doit à présent se gagner et n’est plus liée à un statut. Elle doit se démontrer par la compétence et par le comportement. Ou alors être naturellement liée au charisme. C’est une autorité d’évidence.

Par ailleurs, la génération Y respectera probablement l’autorité si celle-ci est incarnée avec sens. C’est l’objet de la croyance suivante.

Croyance fausse n°2 : la génération Y ne suit pas les règles

Là aussi, c’est le rapport aux règles qui a changé. Un jeune de la génération Y suivra les règles s’il comprend pourquoi il doit les suivre. Suivre les règles, car cela s’appelle « règles », pourra susciter de la résistance, voire un refus de s’y soumettre. En revanche, si les règles ont un sens, que le jeune de la génération Y comprend, alors celui-ci les suivra probablement sans broncher. En tant que membre de la génération Y, je me pose souvent des questions de ce type quand je suis face à une nouvelle règle :

  • « Pourquoi y a-t-il une règle ? »
  • « A quoi sert-elle ? »
  • « Est-ce qu’elle va beaucoup me contraindre ? »

Si je trouve des réponses satisfaisantes à mes questions, alors je vais suivre la règle sans rechigner. Dans le cas contraire, il se peut que je transgresse la règle, car je n’aime pas qu’on me fixe une règle qui ne sert à rien ! Mais chuuut ! Il ne faut pas le répéter. Quand un jeune de la génération Y transgresse les règles, c’est plus par manque de sens, que pour le plaisir de les enfreindre.

4 Clés pour gagner l’autorité sur la génération Y

  1. Donner du sens

    Comment avoir de l'autorité avec la génération Y

    Le sens est un levier essentiel d’adhésion

    La lettre Y se prononce « why » en anglais, « pourquoi » en français. Le sens est un élément fort pour l’adhésion des jeunes de la génération Y. S’ils savent pourquoi ils ont à accomplir une tâche, ils n’auront aucun problème à se soumettre à l’autorité. C’est peut-être le point essentiel à prendre en compte pour tout manager, ou toute personne, qui souhaite améliorer son autorité face à la génération Y. Mais assurément c’est le plus difficile à mettre en œuvre, et ce pour diverses raisons : manque de temps, manque de motivation, manque de formation, etc. Et si vous pensiez au coaching ?

  2. Expliciter les règles

    C’est le cadre qu’attend la génération Y pour être sécurisée et ainsi donner le meilleur d’elle-même. Les règles doivent être explicitées et validées. Cela renforce à coup sûr l’autorité.

  3. Communiquer les valeurs

    Au nom de quoi agir ? Pour représenter quelles valeurs ? Cela peut être un fort levier d’adhésion à l’autorité, et pas que pour la génération Y.

  4. Maintenir le dialogue dans les 2 sens

    Comment avoir de l'autorité avec la génération Y

    Si vous pensez que l’obéissance de vos subordonnés de la génération Y est acquise, vous faîtes fausse route !

    Le mode de communication « je donne les ordres et tu exécutes » est obsolète ! Le jeune de la génération Y veut pouvoir expliciter ses attentes. Il s’attend également à connaître les attentes de son manager vis-à-vis de lui. Il accordera à son manager de l’autorité si ce dernier se place en personne ressource qui facilite le dialogue. Il faudra ainsi préférer le mode participatif au mode directif (hors crise évidemment). Car la génération Y a l’habitude de donner son avis et de participer à des débats, notamment sur les réseaux sociaux.

Auto-coaching et actions

Pour conclure, si vous avez à exercer votre autorité sur la génération Y, vous pouvez répondre à ce questionnaire pour vous-même :

  • Sur une échelle de 0 à 10, à combien évaluez-vous votre autorité face à la génération Y ? (zéro = je n’ai pas d’autorité, dix = mon autorité est impeccable avec les nouvelles générations !)
  • Que vous manque-t-il pour aller jusqu’à 10 ?
  • Qu’est-ce que vous allez gagner à avoir plus d’autorité ?
  • Pour en savoir plus, je vous recommande la lecture de cet ouvrage :  Intégrer la Génération Y et Créer une Relation de Confiance entre les Générations

Termes recherchés par les internautes :

  • comment avoir de lautorité

A propos de l'Auteur

Rémi Renouleau est Créateur de Cohésion Individuelle et Collective. Coach, conférencier et entrepreneur, il accompagne les personnes à déployer leur extraordinaire potentiel et les équipes à fonctionner en juste cohésion. Contactez-le

7 Commentaires

  1. Stephi dit :

    Salut Rémi
    Merci pour cette info très claire et essentielle sur l’autorité. J’aurais bien aimé lire cela il y a quelques années, lorsque j’ai commencé à enseigné à des élèves de la génération Y. Effectivement, les relations pédagogiques sont devenues meilleures lorsque j’ai pris le temps de lancer une réflexion sur le sens de leur présence obligatoire en cours…
    Sinon bravo pour le site! Il fallait qu’il soit très aimable pour que le récalcitrant de la navigation en ligne que je suis s’y aventure.
    Et tout de bon pour la suite, je te souhaite beaucoup de succès avec les X, les Y et bientôt les Z…èbres
    Stéphi

    • Salut Stéphi !

      Merci pour ton message de soutien et ton témoignage.
      En effet, le sens est premier dans la motivation et les actions des jeunes. En tant que référent, donner du sens à ce qui se passe est gage de meilleures relations.

      Et puis, je suis content que tu trouves la navigation facile dans le site. Je suis personnellement partisant de la simplicité et de la sobriété. Car la vie est plus simple alors !

      Belle journée à toi,
      Rémi

  2. […] génération Y est allergique aux excès d’autorité et aime donner son avis. Par conséquent, il est plus judicieux de demander au jeune embauché ses […]

  3. […] Tout être humain a besoin de donner du sens à ses actions et sa vie. Ce trait est encore plus marqué pour les digital natives qui recherchent constamment un sens à leurs actions. Ce qui donne parfois du fil à retordre à leurs managers. […]

  4. […] génération Y remet en cause l’autorité et les codes. Comme c’est une génération entière, il n’est pas question d’avoir un habillement pour le […]

  5. […] congés ? Vous arrive-t-il de baisser les bras face à cette génération Y récalcitrante à votre autorité ? On ne compte plus les encadrants dont les cheveux se dressent sur la tête dès qu’on leur […]

  6. […] fonction. Sinon il sera remis en cause en continu. On est passé d’une autorité de fait à une autorité de compétences avec la génération […]

Laisser un commentaire





Print